Expositions et ateliers durant 3 jours du 26 au 28 septembre
 

L'Atelier d'Ennji Broderie d'Art, broderie d'art et peinture à l'aiguille à Villampuy, Eure et Loir.

Au départ, la peinture à l'aiguille a été mise au point pour économiser le fil d'or que l'on posait sur le tissu de fond et que l'on fixait avec des petits points de fils de soie. Petit à petit ces fils de soie ont ajouté un élément décoratif à la couchure réalisée par les fils d'or.
Ainsi naquit la technique de l'or nué qui donnait l'impression d'une peinture à l'aiguille, au XVe siècle. Les Italiens et surtout les Flamands portèrent ce procédé à un très haut niveau de raffinement. En Angleterre on parle dans l'Anglicanum de broderie d'ombre et de lumière. Au fil du temps, la peinture à l'aiguille s'est débarrassée de son opulence, du relief et des fils d'or.

A la fin du XVIIIe siècle la mode naturaliste s'est orientée vers des dessins plus légers et colorés. Les motifs fleurs, oiseaux, papillons, personnages représentés avec un grand souci du détail sont travaillés d'après nature. La soie prédomine souvent.

Ainsi, à Lyon et sa région, on recensait près de 20.000 brodeurs. Les gilets brodés de cette époque sont la plus belle illustration de cette mode. Cette peinture à l'aiguille était réalisée avec une infinité de nuances de fils de soie. Par contre les artisans n'utilisaient que des points de broderie très simples : le passé plat, le passé empiétant, le point de nœud, le point de tige.
Une belle peinture à l'aiguille est surtout due à l'usage de points irréguliers qui s'empiètent les uns à côté des autres. Les points doivent suivre la forme des motifs, c'est à dire qu'ils doivent changer de direction pour rendre les pleins et les creux, les ombres et la lumière.

La peinture à l'aiguille doit se faire sur un support parfaitement tendu, soit à l'aide d'un tambour soit sur un métier à broder rectangulaire, plus ou moins grand selon la taille de l'ouvrage. Il est important de broder avec un seul brin de fil, que ce fil soit du coton à broder "mouliné spécial broder" de DMC) ou de la soie - soie d'Alger (ovale ou floche), cordonnet de soie, soie surfine ou non, soie des Gobelins.

La peinture à l'aiguille est un art où l'on joue avec les couleurs. Il n'est pas nécessaire d'utiliser beaucoup de couleurs, car avec une couleur selon le positionnement du fil et le choix du point employé on obtient des nuances ou valeurs de couleur variées.
Ainsi à partir d'un même motif, chaque élève compose une peinture brodée différente de celle de ses camarades. Chaque élève utilise les couleurs de son choix. Puis la dextérité de chaque élève fera également un ouvrage différent.

Loin d'être rébarbatif, ce loisir permet à chaque élève de s'exprimer. L'expérience et la persévérance en font un loisir sans limite créative.

Si vous souhaitez en savoir plus, contactez Jocelyne.